A brand new life Part III

Publié le par Obiezian

Je change de vie… suite et fin… 


Alors bien sûr, me direz vous, il suffit de s’en tenir au plan, tel Hannibal, dans « Agence tous risques », j’aime quand un plan se déroule sans accros…

 
Sauf que là, plus de plan, que des accros… 

Le service de location de véhicules m’appelle quelques heures avant la réception du véhicule. Le loueur précédent s’est fait voler le-dit véhicule dans la nuit, et pas de véhicule de remplacement… Après appel aux 32 agences de locations de Paris, aucun camion de libre…

A 17h00, appel de mon premier service de location. Un véhicule me sera prêté, mais il est plus petit, et il ne sera libre que le lendemain. Voilà qui réduit grandement les marges de manœuvre. Après avoir expliqué tout ça à la belle par téléphone, je me hâte de revoir mes plans. Il faudra donc voyager de nuit, finir les derniers cartons, charger le camion, faire les travaux, nettoyer l’appartement et repartir, tout ça en moins de 32 heures…. Mouais… je la sens mal, là…

Bon inutile de vous dire que le trajet jusqu’au pays nantais s’est effectué sur les chapeaux de roues (vous saviez que ça roule à 170 un 10m3 ?)… 

Donc arrivée à 2h du mat’, fin des cartons…9h… chargement du camion… fini à 20h…

Travaux finis à minuit et nettoyage à 04h du mat’… ouf… 26h après mon arrivée, tout est fait… départ prévu à 09h00 maximum, on en profite pour faire un petit somme de quelques heures avant de repartir.. et réveil à …14h00, par le chat… je crois que je n’ai jamais autant aimé ces petites bêtes…. 

Départ en catastrophe au volant du camion (je devais le rendre à 19h00), et là, j’ai bien senti que ce serait une (demi) journée de m… Grève des pécheurs à Nantes, bloqués deux heures et demi, et forcément arrivée aux abords de Paris à la bonne heure… bref. Camion posé devant l’appartement à 23h30… 

Début du déchargement, et là je me rends compte que j’ai oublié :

-         la plante préférée de ma bien aimée (qui du coup…)

-         le coussin préféré de la même personne …

-         la lampe …. Préférée de… 

Bref, que de bonnes nouvelles. Ah, forcément, les amis que j’avais prévus pour m’aider ont gentiment été remerciés, je n’allais pas les faire travailler à minuit…

Sauf que : les deux canapés, l’armoire en pin de la grand-mère et …. La machine à laver ne peuvent malheureusement pas sauter du camion dans l’appart (qui est au premier, mais l’ascenseur est trop petit rien ne rentre….) 

Bref. Le lave linge sera le dernier à intégrer son nouveau logis à … 06h00 du matin. On défait les cartons les plus importants (euh ça veut dire quoi l’annotation « JMRCQD » sur le carton ? J’me rappelle plus ce qu’il y a dedans… , merci ma chérie…, ce à quoi elle m’a répondu «  les tiens comportent tous la mention « divers » ok 1 :1 balle au centre). 

11h00 fin du gag. Deux œufs sur le plat, une tranche de jambon et une bonne douche, c’est l’heure du tribunal… Je suis arrivé à l’heure à mon mariage, ce n’est pas pour arriver en retard au divorce, non mais…

Quand je vous le dis… A brand new life…

 

A bientôt à tous…

Publié dans Textes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article