L'ami

Publié le par Obiezian

L’Ami
 
Sous un arbre l’autre jour,
Je pleurais mon amour
Une vie qui s’efface
Une autre année qui passe…
 
L’ami reste toujours et jamais ne s’agace.
 
Partis tous les copains
Et si proche et si loin
Pour les fêtes ils sont là
Mais te laissent au trépas.
 
L’ami te tend la main pour mieux franchir le pas.
 
Quand le travail est dur
Ton corps au pieds du mur
Sous le poids des ennuis
Se ploie ou bien s’enfuit...
 
L’ami restera sûr, au soleil, sous la pluie.
 
Tu regardes en avant
Meurs dehors, vis dedans,
Alors vers l’avenir
Lances ton dernier soupir.
 
L’ami sera vivant dans tous tes souvenirs.
 
Alors quand c’est la fin,
Quand tout en toi est vain,
Et l’amour et la belle,
Partis à tire d’aile…
 
L’ami sois-en certain, toujours sera fidèle.

Publié dans Textes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article