Depuis ce matin là…

Publié le par Obiezian

 

Depuis ce matin là, nous ne sommes plus ensemble

Pendant mes nuits sans toi, mon corps tout entier tremble

je ne suis pas certain, de vouloir revivre ça

mais rester seul ici, je ne le pourrai pas.

 

Mais un jour dans la rue, un seul regard croisé,

Tout de suite elle m’a plu, je l’ai intéressée,

Et à présent nos vies, deux grandes solitudes

Sont enfin réunies, dans la même attitude.

 

Souvent je parle de toi, de ce qu’on a vécu,

Elle ne m’écoute pas, elle n’est même pas déçue

Des années écoulées, elle garde la cicatrice

Son amant passionné, la faisait tentatrice…

 

Et notre unique espoir, enfin tourner la page

Non pas que le vouloir, mais  en avoir la rage.

Tournés vers l’avenir, nos yeux sur l’horizon

Que je te laisse partir, qu’elle oublie ce garçon.

 

Mais nous avions construit, sous les traits d’une enfant

Un avenir réjoui, moi papa, toi maman…

Comment n’y pas penser, à l’orée de l’histoire

Puis-je réitérer, cette belle heure de gloire ?

 

Je sais que toi aussi, si ce n’est déjà fait,

A l’Autre auras souri, et m’auras oublié…

Publié dans Textes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article